Quelques enrichissements des Collections théâtrales en 2021 et 2022

Grâce à l’Association de la régie théâtrale, plusieurs fonds d’archives et ensembles documentaires donnés par des comédiennes et comédiens du 20e siècle sont entrés à la Bibliothèque en 2021 et 2022. Ces fonds sont complétés par des acquisitions régulières de correspondances ou de documents d’archives plus anciens, comme celle du comédien Félix Galipaux. La collection de programmes est également régulièrement augmentée de généreux dons de particuliers et d’acquisitions plus ciblées. Le département poursuit enfin sa politique d’enrichissements iconographiques, notamment dans le domaine de la scénographie d’opérette et de la revue de music-hall.

Fonds d’archives du 20e siècle

Francine Bergé

Fille de Marcel Bergé (1891-1971), danseur et chorégraphe, et sœur de Colette Bergé (1941-2008), danseuse et comédienne, Francine Bergé (née en 1938) mène sa carrière d’actrice au cinéma, à la télévision et au théâtre. L’ensemble documentaire, classé par ordre alphabétique de spectacles, est composé de brochures de travail, programmes, dossiers de presse, lettres de félicitations et d’encouragements, de quelques photographies et dossiers d’archives.

Francine Bergé dans Judex, 1963

Catherine et Claude Rich

Delphine Rich a donné des archives concernant ses parents. Claude Rich (1929-2017), bien connu comme acteur de cinéma, a également abondamment foulé les planches, notamment dans les années 2000. Catherine Rich, son épouse, née Catherine Renaudin (1932-2021), a fait l’essentiel de sa carrière dans les théâtres parisiens. Le fonds est principalement composé de coupures de presse, photographies et programmes concernant les pièces de théâtres interprétées par les deux artistes. Mais il comprend également des manuscrits autographes de pièces de théâtre écrites par Claude Rich, notamment Un habit pour l’hiver (Théâtre de l’Œuvre, 1979).

Programme du théâtre de l’Oeuvre, 1958
Catherine Rich dans “Orties… chaud”, théâtre de l’Œuvre, 1981 (photo Lot)

Nathalie Roussel

Nathalie Roussel (née en 1956) est surtout connue du grand public pour avoir interprété le rôle de la mère de Pagnol dans l’adaptation cinématographique par Yves Robert de La Gloire de mon père et du Château de ma mère (1990). Mais elle est également comédienne de télévision et de théâtre. Les documents, donnés par l’actrice elle-même, sont classés par spectacles : programmes, flyers, coupures de presse, photographies, textes, dossiers de presse, plannings de tournées et de tournages, permettent de retracer sa carrière. S’y ajoute un lot de photographies de l’actrice Marie-José Nat (1940-2019), avec qui Nathalie Roussel était liée depuis ses débuts sur les planches.

Nathalie Roussel dans Parlez moi d’amour, film de Michel Drach (1975)

Michel Roux

Comédien fameux pour ses rôles dans de grands succès du théâtre de boulevard, comme La Cage aux folles (1978-1979), Le Canard à l’orange (1985, 1993) ou Le Dîner de cons (1995-1996), Michel Roux (1929-2007) est également un metteur en scène dont les réalisations ont été popularisées par l’émission “Au théâtre ce soir”. Le fonds, donné par Corinne Jahier, est composé de 55 albums de coupures de presse, archives et photographies, retraçant méticuleusement la carrière de l’artiste, de 1939 à sa mort. Sept boîtes de relevés de mise en scène, brochures de travail et documents audiovisuels viennent compléter l’ensemble.

L’effet Glapion, téléfilm de Georges Vitaly d’après la pièce de Jacques Audiberti, ORTF, 1966

Correspondances

Les talents de Félix Galipaux (1860-1931), comédien et humoriste célèbre à la Belle époque, étaient multiples, puisqu’il était aussi écrivain et musicien. La BHVP a acheté un ensemble de lettres adressées à Galipaux par plus de 500 correspondants, qui viennent compléter les volumes d’archives rassemblés par le collectionneur et amateur de théâtre Paul Eudel (1837-1911), acquis par la bibliothèque en 2011.

Daniel De Losques, Félix Galipaux dans Chanteclerc d’Edmond Rostand, 1910
Félix Galipaux dans Mariage parisien (Variétés, 1919)

Dessins

Chaque année, les collections théâtrales s’enrichissent de dessins, notamment de costumes et de décors d’opérettes et de revues représentées dans des salles parisiennes. A la vente de la collection de l’homme de théâtre Jacques Crépineau, ont été ainsi achetées des maquettes planes de fameux décorateurs de l’entre-deux-guerres et de l’immédiat après-guerre, comme Pol Rab, ou le duo Raymond Fost et Jenny Carré.

Grâce à l’action de l’A.R.T., un bel ensemble de dessins du décorateur Mick Bernard, pour des opérettes des années 1970, a été donné à la bibliothèque par sa famille. Il faut citer également quelques pièces isolées : une évocation du Bal des voleurs de Jean Anouilh, par Jean-Denis Malclès, dessin donné par Rosalba Gasparro, ou encore des carnets de croquis de Lila de Nobili, donnés par Claudie Gastine.

Pour toute demande de consultation des fonds d’archives et documents non encore décrits dans le catalogue des bibliothèques spécialisées, il est possible d’écrire à bhvp@paris.fr.



Citer ce billet
Pauline Girard (2023, 22 juin). Quelques enrichissements des Collections théâtrales en 2021 et 2022. L'échauguette. Consulté le 18 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/lxfv

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search