Une année d’acquisitions : les Imprimés

Jean Cocteau, Le Livre Blanc, 1928

La Bibliothèque historique est depuis 1996 la détentrice de la bibliothèque personnelle de Cocteau qu’elle a rachetée à l’occasion de la dispersion de sa demeure de Milly-la-Forêt. Dans cette bibliothèque de plus de 5000 ouvrages, l’écrivain conserve plusieurs éditions de son Livre Blanc, un récit homoérotique qu’il publie d’abord anonymement : si l’on y retrouve bien les rééditions de 1949, 1981 et 1983, l’absence de la toute première édition, publiée à seulement 31 exemplaires par Maurice Sachs, son ancien secrétaire, est en revanche criante. L’acquisition par la Bibliothèque historique de cette fameuse première édition datée de 1928 permet donc de réparer cette lacune.

Notre exemplaire, qui porte le numéro IX, était destiné avec neuf autres tirages à Jean Cocteau lui-même. Bien qu’aucune marque de provenance ne nous permette de suivre la destinée de ce livre entre son impression et son passage en vente en 2023 en Belgique, il est probable que Jean Cocteau ait offert cet exemplaire à un proche. L’exemplaire lui-même a été enrichi de références à l’auteur : en guise de frontispice on retrouve un tirage d’un portrait de l’écrivain par Jean Roubier datée de 1935 ; la reliure à la Bradel fait figurer des étoiles vert et argent, en écho à la signature caractéristique de Cocteau.

Henry Monnier, Les Bas-fonds de la société, 1862

Henry Monnier (1799-1877) est un acteur et dramaturge français : en 1862, il publie le recueil Les Bas-fonds de la société, où il rassemble huit courtes pièces de théâtre écrites pour certaines dès le début des années 1830. Son objectif, détaillé dans l’avertissement, est clair : il souhaite “descendre jusqu’à ses vices et regarder en face les vices [du monde] et les lèpres secrètes qui le ronge” ; pour ce faire, la capitale est un terrain idéal : la plupart des pièces se déroulent à Paris et reproduisent l’argot et l’accent du petit peuple parisien. Cette édition n’est tirée qu’en 200 exemplaires par l’imprimeur Jules Claye, dont la Bibliothèque a acquis le numéro 177. Cet ouvrage est rendu d’autant plus précieux par son histoire : il a appartenu aux frères Goncourt qui font appel à l’illustrateur et caricaturiste Draner pour enrichir leur exemplaire. Ce dernier, fidèle à son style, recouvre l’ouvrage de dessins marginaux qui jouent intelligemment avec la mise en page et restituent avec tendresse et vivacité le petit peuple parisien de la fin du 19e siècle.

Mais aussi :



Citer ce billet
Julie Duprat (2024, 13 février). Une année d’acquisitions : les Imprimés. L'échauguette. Consulté le 20 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vtnn

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search