Auteur : Bibliothèque historique de la Ville de Paris

Haussmann et l’eau

À l’occasion de l’Année Haussmann, organisée par la Ville de Paris en commémoration du 170e anniversaire de la nomination d’Eugène-Georges Haussmann à la préfecture de la Seine (juin 1853) et dans le cadre de l’Automne de la Science, consacré en 2023 au thème de l’eau, la Bibliothèque historique propose du 25 septembre au 20 décembre une exposition « Haussmann et l’eau ».

Le Tour de France vu par France-Soir

Fondé en 1944, le quotidien France-Soir déploie, dès le premier Tour de France de l’après-guerre en 1947 jusqu’au tournant des années 1990, un impressionnant dispositif pour suivre la course. L’exposition présentée de juillet à septembre 2023 met en valeur une sélection de ces archives photographiques, commentée par les historiens du sport Adrien Barbé (Bibliothèques de l’Université Paris-Cité) et Pierre-Marie Bartoli (Bibliothèque de l’INHA).

Marie-Louise Bouglé, une mémoire des féminismes

La bibliothèque Bouglé se compose d’un impressionnant ensemble de ressources imprimées, d’une collection d’autographes, objets et coupures de presse, et d’archives relatives aux personnalités suivantes : Hubertine Auclert, Camille Bélilon, Louise Bodin, Jeanne Bouvier, Marthe Bray, Ferdinand Buisson, Henriette Coulmy, Gabrielle Duchêne, Blanche Fournet-Kaindler, Marguerite Guépet, Marc Hélys, Caroline Kauffmann, Marcelle Legrand-Falco, Arria Ly, Jeanne Mélin, Germaine Montreuil-Straus, Madeleine Pelletier, Marianne Rauze, Céline Renooz, Léon Richer, Maria Vérone et Léo Wanner.
La Bibliothèque historique a consacré une exposition à cette constellation de figures de la première vague du féminisme de décembre 2022 à fin mars 2023. Retrouvez dans cet article la sélection mise en valeur dans nos vitrines.

Les expositions de la Bibliothèque historique (1903-2009)

Depuis 1903, la Bibliothèque historique de la Ville de Paris a mis en valeur ses collections à travers des expositions reflétant la variété de ses collections (histoire, théâtre, photographes parisiens, littérature…). Désormais numérisés, de nombreux catalogues de ces expositions passées sont disponibles en ligne sur le portail des bibliothèques spécialisées de la Ville de Paris.

Edmée de La Rochefoucauld, duchesse, catholique, féministe

Parmi les fonds féministes conservés par la Bibliothèque historique, le fonds Edmée de La Rochefoucauld (1895-1991) est un merveilleux témoignage des éléments ayant constitué le féminisme de la “première vague” et de ses combats au sein de divers champs sociaux. Présentation de ce fonds d’archives par Orane Boyd, qui en a réalisé l’inventaire au cours d’un stage au département des Manuscrits.

Affiche de Mistinguett par Claude Gesmar, 1925 (détail)

Spectacles des Années folles

Années folles : c’est ainsi que l’on a pris en France l’habitude a posteriori de désigner la décennie 1919-1929, par opposition aux années beaucoup plus sombres qui l’ont précédée et suivie. Ce qualificatif ne rend bien sûr pas compte de tous les aspects de la période. Cependant, il en restitue bien l’atmosphère caractéristique d’enthousiasme et de confiance en l’avenir.
Cent ans plus tard, nous avons choisi de mettre à l’honneur cette “nuit parisienne” dans les vitrines de la Bibliothèque historique (décembre 2021-avril 2022).

11 novembre 1931 : Fête de la paix. Souvenir d’un événement redécouvert dans les archives de Jeanne Mélin

Pacifiste et militante féministe, Jeanne Mélin (1877-1964) crée le Cercle Pax Occident-Orient en 1931 afin de fédérer les groupements pour la paix, encore trop isolés pour être largement suivis. Le 11 novembre 1931, Pax Occident-Orient organise une Parade de la Paix à Paris, en marge des défilés officiels qui commémorent l’armistice.

Les affiches de la Révolution française

L’instrument de recherche des affiches de la période révolutionnaire (1789-1799) est désormais disponible sur le portail des bibliothèques spécialisées de la Ville de Paris. Présentation de cette collection par Olivier Bedoin, qui a classé ces affiches au cours d’un stage au département de l’Iconographie.

La Commune de Paris dans les collections de la Bibliothèque historique

Les 72 jours de l’insurrection parisienne ont laissé de nombreuses traces sous forme de textes, imprimés ou manuscrits et d’images, dessinées, gravées ou photographiques, abondamment représentées dans les collections de la Bibliothèque historique. Créée peu après les événements, cette dernière s’est intéressée dès la fin du 19e siècle à la conservation de ces archives d’une histoire alors très contemporaine.

Un témoin énigmatique de la lutte pour le vote des femmes en Grande-Bretagne

L’inventaire des archives de la féministe Arria Ly (1881-1934) a permis la découverte d’une intrigante petite broche britannique, témoignage des échanges entre les suffragistes européennes du début du 20e siècle. Mais s’agit-il d’un symbole en faveur ou contre le vote des femmes ?

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search