Auteur : Ecaterina Petrescu

La presse sportive dans les collections de la Bibliothèque historique

Les débuts de la presse sportive sont intimement liés à l’émergence du sport en France. Réservée à l’aristocratie et à la bourgeoisie industrielle, la pratique du sport se démocratise en même temps que la presse gagne les classes populaires.
La Bibliothèque historique conserve certains titres rares, voire uniques qui retracent fidèlement l’évolution de ce type de presse et implicitement celle du sport en France.

Le Soroptimist : un club féministe à Paris (1926-1957)

En octobre 2021, les soroptimistes du monde entier ont célébré le centenaire de la création de leur premier club. Fondé en 1921 à Oakland en Californie, le Soroptimist se présente comme un mouvement interprofessionnel féminin de lutte en faveur du droit des femmes. Afin de marquer l’événement, la Bibliothèque Historique a numérisé courant 2022, le bulletin de la section française, le Soroptimist-Club. Union féminine des intérêts professionnels.

L’action caritative à Paris et en Ile-de-France à travers les publications des institutions de bienfaisance et des œuvres patronales (1840-1940)

La Bibliothèque historique conserve un riche fonds constitué de périodiques, rapports et comptes rendus édités par les institutions caritatives et de bienfaisance, les œuvres de patronage, ainsi que les congrégations religieuses et les paroisses parisiennes. De nombreux titres sont éphémères tandis que la publication de certains s’étale sur plus d’un siècle : notre numéro le plus ancien, publié par la Société des amis de l’enfance pour l’éducation et l’apprentissage des jeunes garçons pauvres de la ville de Paris paraît ainsi de 1846 à 1938. Cet article se propose de dresser, à travers une sélection de publications, le tableau du monde de la charité francilienne et ses divers domaines d’interventions tel qu’il se dégage de nos collections.

La bohème de Montmartre et sa presse à la fin du 19e siècle

Lieu emblématique du Paris de la fin du 19e siècle, centre de l’avant-garde artistique, Montmartre doit sa renommée à ses cafés, à ses cabarets, mais aussi à la presse. Entre 1880 et 1905, y voient le jour des gazettes politiques, en majorité socialistes et anarchistes, journaux littéraires et artistiques, et surtout satiriques. Si certains n’ont eu qu’une existence éphémère, d’autres ont marqué la presse de l’époque.

Une nouvelle entrée dans nos collections : la Revue de la femme (1926-1930)

Cette année, la Bibliothèque historique de la Ville de Paris a vu s’enrichir sa collection de La Revue de la femme grâce à un don généreux. Fondée en décembre 1926, dans la France des années folles, La Revue de la femme fait partie de ces titres qui témoignent d’une véritable volonté d’émancipation de la femme à travers son épanouissement dans tous les domaines. Malgré son existence éphémère, avec seulement 37 numéros publiés entre 1926 et 1930, cette publication demeure exceptionnelle par sa qualité et sa rareté.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search