Auteur : Julie Duprat

Une année d’acquisitions : les Imprimés

Jean Cocteau, Le Livre Blanc, 1928 La Bibliothèque historique est depuis 1996 la détentrice de la bibliothèque personnelle de Cocteau qu’elle a rachetée à l’occasion de la dispersion de sa...

La bibliothèque du Château de Nohant

En 1953, la petite-fille de George Sand, Aurore Sand-Lauth, lègue à la Bibliothèque historique la bibliothèque de son aïeule : la majorité de ce don est constituée d’archives, avec notamment de nombreux manuscrits originaux de la main de George Sand mais aussi toute sa correspondance ; en plus de ces documents, parmi les plus prestigieux, le don d’Aurore Sand inclut également 699 livres et revues encore conservés au château de Nohant.

L’hôtel d’Angoulême-Lamoignon (1619-1774)

A la mort de Diane d’Angoulême en 1619, cette dernière lègue son hôtel du 24 rue Pavée à son neveu, Charles de Valois, fils illégitime du roi Charles IX et dès 1624, ce dernier entreprend d’agrandir le bâtiment pré-existant. Les travaux sont ensuite repris par la famille Lamoignon, propriétaire de l’hôtel de 1684 à 1774.

Les débuts de l’hôtel d’Angoulême-Lamoignon (1559-1619)

La Bibliothèque historique est logée depuis 1969 dans l’hôtel de Lamoignon, aussi appelé hôtel d’Angoulême : la construction du corps de logis principal, immédiatement visible dès le franchissement du portail de la cour, a en effet longtemps été attribuée à Diane de France, duchesse d’Angoulême et fille illégitime du roi Henri II. Si cette dernière y habite de fait à partir de 1611, l’histoire de cette bâtisse est en réalité plus ancienne.

Augustin de Piis : un écrivain franco-haïtien dans les collections de la Bibliothèque historique

A l’occasion de la Semaine de la langue française et de la Francophonie (18 au 26 mars 2023), la Bibliothèque historique de la Ville de Paris met à l’honneur Augustin de Piis, écrivain franco-haïtien et parisien d’Ancien Régime. Aujourd’hui méconnue, son œuvre est particulièrement bien représentée dans nos collections.

Acquisitions 2022 – Imprimés

Comme chaque année, la Bibliothèque historique a écumé librairies et maisons de vente afin de trouver des documents susceptibles de venir compléter ses collections. Aujourd’hui, nous vous présentons donc un rapide panomara des ouvrages imprimés qui ont intégré notre Réserve en 2022 !

Les manuels de maîtres écrivains : enseigner l’écriture à Paris sous l’Ancien Régime

En septembre 2022, la Bibliothèque historique a mis en ligne, sur le portail des bibliothèques spécialisées, un important corpus de plus d’une centaine de manuels et de manuscrits consacrés aux maîtres écrivains. Cette collection, achetée par la Bibliothèque historique à la mort du collectionneur Guillaume Taupier, apporte aujourd’hui un éclairage sur ce métier méconnu de l’Ancien Régime.

Être étranger et s’informer à Paris

En mars 2022, la Bibliothèque historique participait au colloque sur la presse allophone parisienne organisé par le réseau Transfopress à la BULAC, dont l’objectif était d’étudier plusieurs siècles de publication de quotidiens, hebdomadaires, revues, publiés à Paris certes mais… en langue étrangère ! Dès la fin du 19e siècle, des millions de personnes émigrent à Paris, éditent et lisent la presse dans leur langue d’origine, dont on retrouve une cinquantaine de titres dans les collections de la Bibliothèque historique.

Faire l’histoire de Paris à l’époque contemporaine (2/2)

En 2020, la Bibliothèque historique a proposé une exposition intitulée “Histoires de Paris” : cette dernière avait pour but de revenir sur l’écriture de l’histoire de Paris entre le 16e et le 20e siècle grâce aux livres d’histoire conservés à la bibliothèque. Après un premier article consacré aux livres d’histoire de Paris sous l’Ancien Régime, le présent article s’intéresse aux productions des 19e et 20e siècles sur le sujet, de l’élan romantique aux grandes collections éditoriales de la seconde moitié du 20e siècle.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search